réflexions sur le déclin des APN

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: réflexions sur le déclin des APN

Message par serdeber le Dim 26 Nov 2017, 08:51

Moi c'est le contraire trés content

serdeber
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Nombre de messages : 20716
Date d'inscription : 06/06/2007

http://sdebernard.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: réflexions sur le déclin des APN

Message par rvlulu le Dim 26 Nov 2017, 09:07

Ce d'autant qu'un truc permettant de prendre des photos, de téléphoner en sus, est un apn.
avatar

rvlulu
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 3125
Age : 54
Localisation : IdF
Date d'inscription : 07/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: réflexions sur le déclin des APN

Message par Ptitboul le Dim 26 Nov 2017, 09:18

@Arpegius a écrit:
Ce qui est paradoxale quand on regarde notre forum, il y a encore beaucoup de K10/20 et K7/5 en circulation. Preuve qu'ils comblent leur propriétaire.
En effet, il n'y a pas besoin de renouveler son matériel souvent. Pour un grand nombre de propriétaires de plusieurs boîtiers (moi compris) c'est beaucoup plus l'envie que le besoin qui pousse à l'achat.
avatar

Ptitboul
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 1466
Age : 46
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 14/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: réflexions sur le déclin des APN

Message par Lux le Dim 26 Nov 2017, 09:31

@Arpegius a écrit:
Je n'ai clairement pas le même rapport à l'image avec mon téléphone qu'avec mon boîter :
Téléphone => faire du beau, créer une atmosphère (je parle d'un usage comme instagram, pas de la photo qui va accompagner un message "hey regarde ce que je fais"

je crois que c'est justement ça le fond du problème. A nouveau, tout art (car je considère la photographie comme un art) entraine de facto l'alliance de la création et de la créativité : je produit une image, je lui associe une forme de créativité (couleurs, recherche d'une composition, d'un cadre, d'un sujet, gestion de la lumière, post-traitement, perspectives etc...). On peut bien entendu lui associer la fonction de "témoignage", je témoigne et je rapporte ce qui m'interpelle ou suscite mon intérêt : la beauté d'un oiseau, un évènement sportif, une nature morte, une harley davidson, le bombardement de Guernica par Picasso, la folie de Van Gogh en autorportrait...
Création, créativité donc.
Or, avec cette nouvelle "culture" instagram et compagnie, le témoignage (narcissique bien souvent) est devenu la principale motivation, et accessoirement on vient lui adjoindre la créativité au travers de l'adjonction de filtres et autres trucs de geeks. De l'art, nous passons à un simple mode de communication. La créativité n'est plus qu'un outil optionnel, facultatif. Aucune règle, aucune angoisse de l'échec d'une création ("je n'ai pas réussi à retranscrire ceci ou cela avec ma prise de vue"  - j'imagine que des peintres ou des musiciens ont également pu être déçus de leurs propres créations...), pas d'angoisse non, puisque le but est forcément atteint : j'ai communiqué, point barre. La photo de mon nouveau jean ou de ma nouvelle "meuf que je kiffe grave" est dans les tuyaux du net : j'ai réussi.

Nous ne sommes pas dans une mutation de l'art de la photographie. Nous sommes dans tout autre chose, qui relève d'une évolution d'un mode de communication avec la photographie réduite à l'état de simple vecteur, de simple outil. Les téléphones pourraient créer un hologramme 3D transmissible par le net, tout les geeks passeraient à ça et délaisseraient la prise de photo sur téléphone portable. C'est un moyen, pas une finalité, et je suis désolé qu'on en reste à ce faux constat, comme quoi nous assisterions à une "mutation" du monde de la photo alors que nous sommes bien là face à deux mondes totalement différents. C'est toute la différence entre un Paul Cézanne et un peintre en bâtiment, qui tiennent chacun un pinceau à la main, pas forcément pour les mêmes motivations (-respectables pour l'un comme pour l'autre d'ailleurs...).

La diminution des amateurs de "boitiers" comme ici sur ce forum, relève peut-être d'un écrémage, une sorte de sélection naturelle.... la photo "téléphone" suffit désormais à combler les attentes de gens qui se dirigeaient auparavant vers la pratique de l'art photographique pour de mauvaises raisons, ou avec des motivations par forcément bien définies au départ. Ne resteront que les passionnés... mais bon, n'y voyez aucun élitisme de ma part, du moment que tout le monde trouve son bonheur dans ses pratiques respectives.... cheers
avatar

Lux
Tchatcheur
Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 299
Age : 46
Localisation : AIX EN PROVENCE
Date d'inscription : 18/08/2017

https://www.flickr.com/photos/153673794@N08/?

Revenir en haut Aller en bas

Re: réflexions sur le déclin des APN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Vos permissions sur ce forum :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum