C'est ça le numerique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est ça le numerique

Message par Yeahman le Mar 17 Sep 2013, 22:45

Bonsoir à tous,
Après lecture relecture des divers sujets sur le forum, une question me taraude grave, faut il être informaticien pour faire de la photo aujourd'hui. Je m'explique, après 2 semaine de test et d'apprentissage du k5+100macro, les photos manquent généralement de punch, a votre lecture, il y a souvent passage à Photoshop, ligthroom etc. Ma petite expérience antérieur , 1an macro sur eos 33 +velvia 50(diapo), je trouve le numerique d'une tristesse...Comme vous le savez, pour ceux qui m'ont souhaité la bienvenu, le numerique c'est tout nouveau pour moi, ceci est un appel aux "anciens" qui ont fait la transition argentique - numerique, qu'en pensez vous, diapo et tirage papier était un autre monde pour moi bien sur, donc retour case départ, l'informatique est elle un pendant obligatoire du numerique, ce qui pour moi est un peu "contre nature" et d'une tricherie, bon d'accord il faut savoir vivre avec son temps mais tout ceci me déstabilise, mon but est de savoir, apprendre et me dépatouiller, je suppose qu'un temps plus long d'apprentissage me permettra d'évoluer , un grand merci a tous, signé un néophyte qui se pose beaucoup de question sur l'évolution

Yeahman
Le Bleu

Masculin Nombre de messages : 24
Age : 43
Localisation : Oise
Date d'inscription : 02/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est ça le numerique

Message par Invité le Mar 17 Sep 2013, 23:27

L'argentique était un procédé, le numérique en est un nouveau. Aucun n'est un but, seulement un moyen de produire des images. Le numérique nécessite des connaissances différentes, mais pas moins "nobles" : quand il fallait savoir utiliser un agrandisseur et doser des bains de produits, il faut désormais se familiariser avec des logiciels. J'ai pratiqué l'argentique, y compris au laboratoire. J'ai retrouvé le plaisir du laboratoire justement avec le numérique, quand la diapositive m'avait fait me lasser de la photo.
Vous verrez, ça va venir, et surtout, ne partez pas avec des idées sombres du genre "contre nature" (quelle nature... ?), "tricherie", sinon, c'est perdu d'avance et vous ne ferez plus de photos, voilà tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est ça le numerique

Message par K_Lucien le Mar 17 Sep 2013, 23:39

Bonsoir,

vaste débat… difficile de savoir par quoi commencer.

Je vais prendre quelques extraits et proposer un point de vue, forcément subjectif.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:"les photos manquent généralement de punch"
Inévitable compte tenu de la technologie à l'œuvre. Ceci dit à quel niveau ce défaut de punch se fait-il sentir ? Au c.u.l du boîtier, à l'écran ou sur un tirage brut ?
Chaque pellicule avait, elle, une personnalité, un rendu spécifique –du punch ou de la douceur, neutre ou typée. Il fallait faire un choix, qui pouvait devenir la marque d'un style.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:diapo et tirage papier était un autre monde
Là encore, la chaine pellicule/labo/tireur/papier devait être longuement éprouvée, pour savoir quelle image on souhaitait donner de ses photos. Mais la plupart des paramètres nous échappaient, sauf aux rares amateurs se risquant au labo couleur, surtout en dia.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:l'informatique est elle un pendant obligatoire du numerique
Sauf à confier ses fichiers à un labo externe, avec les mêmes aléas qu'en diapo, le labo désormais est dans nos mains.
Ce qui implique effectivement un apprentissage autrement plus ardu. Sans compter le coût en équipements constamment obsolètes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:un peu "contre nature" et d'une tricherie
Ah ? La photographie serait alors une simple capture du réel ? On remonte aux origines de la photographie et aux débats parfois violents sur la nature bassement mécanique –une tare pour certains, de cette nouvelle technique qui a eu bien du mal à accéder au rang des arts.
Dès la prise de vue en numérique, il y a un traitement informatique au cœur du boîtier, traitement sans lequel l'image n'existerait pas. Donc ?

Pour finir, en argentique, que maîtrise-t-on sans notions de sensitométrie, de chimie, de physique ?
Cet apprentissage n'allait pas non plus de tout repos si on tenait à comprendre et à choisir ce qu'on faisait.

Au début, pour se retrouver l'esprit un peu plus libre, on peut confier aux automatismes du boîtier l'essentiel des traitements, confier ses fichiers JPEG à un bon labo, dans la vraie vie si possible, afin de choisir le papier et la finition.
Ça ne doit pas être si différent, tous comptes faits, de ce que nous faisions avec nos diapos et nos négatifs.

Comment ai-je moi-même vécu la transition ?
Un APN compact débrayable, pour garder la main sur les paramètres de prise de vue.
Force lectures de fond sur l'imagerie numérique (merci René Bouillot –R.I.P.)
Des conseils judicieux donnés par un pro, rencontré par hasard, qui fut alors mon initiateur à la retouche bien pensée. Nous causions alors en nous référant à nos expériences respectives en argentique.
Je ne comptais pas non plus mes heures dans mon labo numérique, pas plus que celles passées dans les effluves de la chambre noire.

Suis-je à côté de la plaque ?

K_Lucien

K_Lucien
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème

Masculin Nombre de messages : 538
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 09/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est ça le numerique

Message par Norbert le Mar 17 Sep 2013, 23:55

Moi aussi j'ai fait du labo pendant près de 30 ans
Moi aussi j'ai dû m'adapter ...

Comme nous le ferons dans quelques années avec des voitures électriques ou autres sans pollution .


K-1 + K-3 Silver + Pentax WG III + des accessoires sympas + flashes de studio
Des cailloux de 12 à 1000 mm
* * * Collectionneur de Pentax anciens * * *
avatar

Norbert
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 55312
Age : 71
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 21/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est ça le numerique

Message par Lazare19 le Mer 18 Sep 2013, 00:11

yeahman, pour t'encourager, sache qu'avec ton expérience argentique, tu as déjà un bagage qui te fera entrer plus rapidement dans la chaine numérique.
procure toi le bon labo numérique (évite les usines à gaz dxo, lightroom etc pour commencer) et suis quelques tutos de base.
fouille les sujets (ou ouvre un fil) sur le labo numérique (choisir quels "dérawtiseurs" pour débuter par exemple) tu auras des dizaines d'expériences (contradictoires !)

on retrouve assez vite nos habitudes argentiques avec le bon outil.

Lazare19
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 8459
Age : 54
Localisation : brive
Date d'inscription : 08/09/2007

http://www.monuniverspentax.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est ça le numerique

Message par Yeahman le Mer 18 Sep 2013, 03:34

Alors comment dire, j'ai espéré ce genre de réponse. Je ne suis qu'un amateur et aujourd'hui l'impression d'être Hibernatus, effectivement c'est un débat qu'il n'y a peut être pas lieu d'avoir. Certains ont commencé directement en numerique et donc, je suppose, ont appris un ensemble. D'autres qui transpiraient le grain et ont évolué, il y a bien sur d'énorme avantage aujourd'hui, le premier pour moi serait de passer de 100iso à 1600 en un tour de molette, du nb a la couleur, la possibilité de shooter et d'effacer, un coût réduit par rapport aux pellicule et leur développement, j'en passe et des meilleurs. Je suis d'accord avec vous sur les difficulté de l'argentique mais j'en étais conscient, il y avait même peut être plus de déchet, quand du 50 ou 64 était dans le boîtier, il fallait s'en accommoder et parfois c'était l'enfer,  mon but est de me faire plaisir, les mots tricheries et contre nature ont été employé contre nature☺, je pensais plutôt a la photo originale et la photo finale, si intervention permanente en post traitement. Étant autodidacte comme pour la plupart des membres,"je suppose", René bouillot a été ma lecture favorite sur la photo argentique, c'est lui qui ma tout appris si je puis dire. Alors pour ce soir je vais arreter la, les yeux me brûle, vache il est 3h passer déjà, je pense que j'avais exactement envi d'entendre ce genre de propos qui vous booste comme il faut, du moins pour ma part. Je tiens a vous remercier tous, Narbé, k_lucien, Norbert et lazare, je patauge dans la semoule avec tous ces formats, tous ces logiciels, vous m'avez fait un bien fous, merci. Je v refaire le tour des sujets et vous remettrez a contributions sous la forme d'un fil, pour me permettre et aux autres qui sont dans ce genre de cas d'aller a l'essentiel si je puis me permettre de parler ainsi, notre forum est une mine d'information mais comme dans chaque mine on arrive a être perdu dans le noir. Un grand merci et une bonne nuit

Yeahman
Le Bleu

Masculin Nombre de messages : 24
Age : 43
Localisation : Oise
Date d'inscription : 02/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est ça le numerique

Message par DH le Mer 18 Sep 2013, 07:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:on retrouve assez vite nos habitudes argentiques avec le bon outil.
+1. Les notions de base des outils informatiques n'ont pas ré-inventé la poudre. On y retrouve tous les outils de l'argentique ou presque, accessibles via un clic de souris ou une commande de boitier, là où il fallait avant choisir sa pellicule, modifier le temps de pose sous l'agrandisseur, mettre un filtre sur le boitier ou l'agrandisseur, etc, etc... En final, on a les mêmes outils avec des capacités décuplées, plus rapides à mettre en oeuvre, réversibles, et peut-être même, plus rapides à domestiquer, parce que le cycle essai-erreur-nouvel essai ne dure que quelques dizaines de secondes.

Une différence de taille: là où la pratique de développement d'un particulier se limitait souvent au N&B, le numérique ouvre immédiatement tout le champ des possibles avec un seul outil.
avatar

DH
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 2091
Age : 56
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est ça le numerique

Message par bp30 le Mer 18 Sep 2013, 09:57

Pour comparer argentique et numérique il faut avoir développer chez soit en N&B et en couleur.
Pour le N&B il fallait jouer sur la marque de la pellicule le choix du révélateur sa dilution/température. Puis il fallait choisir le grade du papier et utiliser des masques.

En couleur c'était moins simple pour un amateur obligation de travailler à bain perdu préchauffage de la cuve rotative et filtrage. Je n'avais qu'un tiroir à filtre et j'ajoutais ou retranchais des filtres. Le temps d'exposition changeait la filtration aussi en fonction de la pochette de papier. Le plus simple pour moi a été d'utiliser du papier inversible et des diapositives.

Je galère toujours en traitement numérique. Je n'ai pas retrouvé le niveau que j'avais en argentique.

Pour compliquer j'avais commencé à maitriser des logiciels qui ont disparus ( RSP absorbé par Adobe pour faire LR1 imbuvable). J'ai continué avec RawThérapee puis LR3 et LR4 puis je termine avec PSP.

Résultat je suis toujours aussi mauvais par ex entre LR3 et LR4 je ne retrouve plus les réglages.

L'avantage du numérique est la rapidité du résultat les énormes possibilités à condition de savoir en tirer profit.
J'ignore si c'est du aux nouveaux logiciels ou aux quelques progrès que j'ai pu faire mais lorsque je reprend d'anciens Raws le résultat me semple meilleur. Donc il ne faut pas désespérer.

bp30
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 3196
Age : 68
Localisation : Uzès
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est ça le numerique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Vos permissions sur ce forum :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum