De la nécessité du postraitement et du RAW avec des objectifs haut de gamme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la nécessité du postraitement et du RAW avec des objectifs haut de gamme

Message par Invité le Lun 14 Mar 2011, 23:53

Comme complément à la discussion dans ce fil :

http://www.pentaxkpark.com/t30628-objectif-vs-post-traitement

et d'autres discussions sur l'intérêt (ou non) de postraiter (ou pas) ses photos (donc JPEG issus du boîtiers vs postraitements à partir des RAW dans le cas optimum), voici deux exemples :

Les crops qui suivent sont des crops 100%, depuis des photos ode ces deux mires (une centrée, l'autre dans l'angle nord-ouest), à distance d'environ 50x la focale. Les mires sont imprimées en format A3 (et plastifiées, ce qui explique des reflets parfois légèrement visibles).

Voici cette disposition :



On compare le résultat d'un JPEG issu du boitier (K20D, résolution maximum, qualité maxi 4*) avec celui du même cliché en RAW. Seuls postraitrement effectués (pour rendre les crops comparables) sur le JPEG : balance des blancs et contraste auto. Sur le RAW, la même chose, plus corrections des aberrations chromatiques (avec Adobe Camera Raw).
A noter qu'il arrive que Camera Raw génère des artefacts en zig-zag quand il est à la limite de résolution. C'est un phénomène visible sur mires, mais qui est très rare sur des photos de scènes réelles.


Premier cas : FA 31mm, F4

JPEG, centre :




RAW, centre:





JPEG, angle :




RAW, angle :




On voit très bien que la résolution est moindre sur les images JPEG du boitier que sur celles obtenues en traitant les RAW.
Et donc, cela démontre que postraiter les RAW du boitier et la seule façon de tirer le maximum de parti de cet objectif.


Deuxième cas : DA 12-24mm, à 12mm et F8. Ici, le point de vue est à une distance supérieure, ce qui explique que chaque crop 100% comprenne la totalité d'une mire.

JPEG, centre :




RAW, centre :




JPEG, angle :




RAW, angle :




Ici, le résultat est encore plus flagrant, surtout dans l'angle, avec la possibilité de faire disparaitre totalement les aberrations chromatiques.
On note également la meilleure résolution.


Dernière édition par narbé le Mar 15 Mar 2011, 09:43, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la nécessité du postraitement et du RAW avec des objectifs haut de gamme

Message par Stokes le Mar 15 Mar 2011, 00:14

Je trouve que les images raw ont beaucoup plus de moiré et très franchement pour le 31mm ça me paraît mieux en jpeg.
avatar

Stokes
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 13963
Age : 36
Localisation : Aubagne/Toulouse
Date d'inscription : 23/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la nécessité du postraitement et du RAW avec des objectifs haut de gamme

Message par Invité le Mar 15 Mar 2011, 00:34

@Stokes a écrit:Je trouve que les images raw ont beaucoup plus de moiré et très franchement pour le 31mm ça me paraît mieux en jpeg.

Il ne faut pas faire attention aux moirés proprement dit : ce sont des artefacts qui en fait ne se produisent que dans ce genre de clichés de mire de test, très très rarement sur de "vraies" photos. Ce qu'il faut en retenir, c'est que ces artefacts apparaissent là où il y a encore des détails, et au même endroit sur les JPEG du boitier, il n'y a plus que de la soupe.

Il y a d'ailleurs beaucoup moins de moirés avec Camera raw v6, mais ce soir, je n'ai qu'un CS4 avec ACR v5 sous la main...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la nécessité du postraitement et du RAW avec des objectifs haut de gamme

Message par Stokes le Mar 15 Mar 2011, 02:35

narbé a écrit:
Il ne faut pas faire attention aux moirés proprement dit : ce sont des artefacts qui en fait ne se produisent que dans ce genre de clichés de mire de test, très très rarement sur de "vraies" photos. Ce qu'il faut en retenir, c'est que ces artefacts apparaissent là où il y a encore des détails, et au même endroit sur les JPEG du boitier, il n'y a plus que de la soupe.

Il y a d'ailleurs beaucoup moins de moirés avec Camera raw v6, mais ce soir, je n'ai qu'un CS4 avec ACR v5 sous la main...
Je ne suis pas spécialiste en traitement du signal mais je crois me souvenir que s'il y a du moiré c'est que les fréquences à échantillonner sont au dela de la fréquence de Nyquist et tout ce qui est au dela de cette fréquence est un artefact d'échantillonnage. Par conséquent à capteur identique, si avec un traitement on a du moiré sur un motif, je ne comprend pas bien comment avec un autre traitement on pourrait enregistrer une information significative sur le même motif ?
avatar

Stokes
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 13963
Age : 36
Localisation : Aubagne/Toulouse
Date d'inscription : 23/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la nécessité du postraitement et du RAW avec des objectifs haut de gamme

Message par serdeber le Mar 15 Mar 2011, 06:27

Déjà pour la récupération des HL, le raw avait l'avantage. Tu confirmes ici son avantage pour la résolution de l'image. Je ne suis pas étonné, le JPEG étant une compression, mais là c'est criant.

Donc je vais continuer à prendre mes clichés en RAW et mes petits post traitement tranquillement à la maison. Wink

Merci pour le partage
avatar

serdeber
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 20580
Age : 54
Localisation : à yeurs
Date d'inscription : 06/06/2007

http://sdebernard.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la nécessité du postraitement et du RAW avec des objectifs haut de gamme

Message par Invité le Mar 15 Mar 2011, 09:36

@Stokes a écrit: je ne comprend pas bien comment avec un autre traitement on pourrait enregistrer une information significative sur le même motif ?

Parce qu'intervient la dedans le savoir faire des éditeurs sur leur derawtiseur pour interpoler les matrices de Bayer.
C'est pourquoi d'ailleurs ici, ces moirés apparaissent uniquement sur les motifs en diagonale.
Si j'ai le temps aujourd'hui, je posterais le résultat concernant la même photo avec ACR v6 (CS5), c'est différent sur ce point.

Mais j'insiste, ce comparatif n'a pas pour objet de tester un programme particulier de derawtisation, mais mettre en évidence le fait que le piqué (relativement à celui qu'on peut obtenir à partir des RAW) a déjà disparu sur les JPEG du boitier, à la qualité maximum ici en l'occurence, et que même si on retraite ces JPEG, on ne pourra plus en tirer ce qu'un objectif de qualité permet de fournir.

Cela démontre qu'un objectif haut de gamme fourni des détails qui sont au delà de ce qu'un JPEG du boitier permet de transporter.
Et qu'en conséquence, si on nvesti dans des objectifs de qualité, il faut être prêt à s'investir dans le postraitement RAW pour en tirer pleinement parti.
Avec un objectif "mauvais", ce problème n'arriverait pas, car il aurait une résolution en deça de la perte induite par le traitement interne JPEG.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la nécessité du postraitement et du RAW avec des objectifs haut de gamme

Message par Lex le Mar 15 Mar 2011, 09:56

Pour moi ce test ne prouve qu'une seule chose :

Spoiler:
Mon écran est une daube. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar

Lex
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 8590
Age : 28
Localisation : Gwada
Date d'inscription : 15/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la nécessité du postraitement et du RAW avec des objectifs haut de gamme

Message par ElJaco le Mar 15 Mar 2011, 10:24

En même temps, les k10 et k20 n'aont jamais eu la réputation de sortir de bons jpegs, c'est même un de leur point faible par rapport à la concurrence... Je ne ferais pas le test avec le k-7 (ou 5 que je n'ai pas...), mais si quelqu'un a le courage...

Nota : sur k-7, un FW avait même rajouté un niveau de finesse supp pour les jpegs, qui doit pouvoir aider.

Et enfin, perso, à moins de vouloir faire systématiquement du A3 ou +, cet avantage du raw sur le jpeg boitier ne me semble pas super significatif... La correction de la BDB, la marge sur l'expo et de façon générale, la souplesse en PP, ça, cela me parait plus important qu'un poil de progrès en réso... Enfin, my 2 cents, dans mon utilisation...
avatar

ElJaco
Dieu Tchatcheur
Dieu Tchatcheur

Masculin Nombre de messages : 7143
Age : 40
Localisation : Courbevoie (92)
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la nécessité du postraitement et du RAW avec des objectifs haut de gamme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Vos permissions sur ce forum :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum